Un gestionnaire ou manager passe beaucoup de temps à interagir avec les personnes de son équipe pour régler des questions de tactique opérationnelle. Il est parfois partagé avec la gestion de messages contradictoires dans l’entreprise. Il poursuit aussi la réussite de ses objectifs de travail. Son rôle peut lui sembler exigeant, un peu comme s’il vivait une situation répétitive, de semaine en semaine, une vie dans l’urgence des situations, dans les imprévus, sans voir réellement l’aboutissement. J’associerai cela au mythe grec de Sisyphe, qui roule la pierre en haut de la colline, elle redescend et il doit la remonter à nouveau et recommencer continuellement.

Si tel est votre perception de votre fonction, je vous invite à considérer plus en détail les compétences de leadership pour gérer les équipes. Le but de l’exercice et de pouvoir observer et apprécier le chemin parcouru et éventuellement le compléter, sachant qu’il s’agit d’un processus constant d’amélioration.

Les leaders-coachs sont conscients de:

  • Leur influence, de leur style de leadership. (par exemple : niveau d’encouragement de tous les membres de l’équipe).
  • Les forces de leur équipe et reconnaissent les membres de leur équipe.
  • Utiliser différents styles de leadership: tantôt écouter, tantôt guider, interroger, tantôt suggérer ou conseiller…
  • La prise de bonnes décisions de leur équipe et que les objectifs à atteindre sont bien connus, fixés et accomplis.
  • Contribuer au bon climat dans l’équipe de travail, il neutralise les tensions dans son équipe.
  • Faire grandir son équipe, délèguer des responsabilités, des tâches, stimuler l’équipe pour qu’elle se renforce.
  • Communiquer pour clarifier, informer, former, encadrer…

Avez-vous pris le temps, une fois par an, de recueillir le feed-back de votre équipe pour connaître le pouls de votre groupe. Vous pourriez ainsi facilement améliorer votre leadership.

Une session de gestion d’équipe pourrait être organisée pour analyser les fonctions de leadership dans votre équipe. Comment les membres de votre équipe perçoivent votre façon d’interagir, de vous impliquer, de communiquer, de les guider, de gérer les crises, de gérer la dynamique au sein de votre unité.

Bien que l’exercice puisse faire peur, oser nommer les perceptions, permet de faire cheminer l’équipe et le leader. Cette activité bien gérée peut servir de préalable à la consolidation d’équipe. L’exercice est facile à confier à un intervenant externe qui pourra analyser le climat organisationnel avec neutralité.

Pourriez-vous vous entourer d’un conseiller en management pour réussir cette démarche et d’un coach pour son amélioration continue. Une équipe motivée et compétente, fonctionne mieux, est plus efficace et plus facile à gérer.

De petites actions posées régulièrement font une grande différence !

Votre partenaire clé en conseil management
Martine Chanier