Le coaching de gestion est-il nécessaire en période de crise économique?

Poursuivons notre réflexion sur le leadership dans les organisations. En période de crise économique, doit-on réduire les programmes de coaching aux managers? Doit-on se limiter uniquement aux formations techniques?  Une période de ralentissement est une pression forte de l’environnement externe et économique sur l’entreprise. Dans chaque ralentissement, il y a des gagnants, des personnes qui saisissent les opportunités, qui stratégiquement se positionnent pour rester en place, pour s’adapter et durer. C’est important de conserver ce pouvoir de générer des solutions, de mobiliser les employés pour qu’ils coopèrent, qu’ils conservent leur confiance. C’est nécessaire de s’investir dans sa communauté, de réseauter, de continuer à se démarquer.  

La pire chose à faire serait de couper toutes les dépenses de formation, de coaching, de réflexion stratégique, de devenir résigné sur la crise, d’attendre qu’elle passe.

 J’illustrerai ce propos avec l’exemple bien connu de ce chimiste agronome qui en période de crise économique inventa plus de 300 utilisations à la cacahuète dont le <peanut butter> et sauva ainsi de la crise bien des agriculteurs et la population, il s’agit de de George Washington Carver.  

Au cours des dernières années, nous avons connu des périodes assez stables économiquement. Les entrepreneurs, les gestionnaires se sont habitués à gérer le changement pour s’adapter aux enjeux de la globalisation et aux défis de la compétitivité.

 

Selon John Kotter, professeur à Harvard et auteur de Leading Change : en situation de crises, les gens ont tendance à réagir immédiatement pour essayer de résoudre celles-ci. 

Or, c’est crucial pour les leaders d’avoir un plan bien préparé:

  1. Adapter la stratégie à la situation présente

  2. Actualiser la stratégie, la mettre à jour

  3. Accompagner ses équipes par des formations, du coaching-sur mesure intelligent

  4. Annoncer les ajustements aux employés par la communication interne

 

En conclusion, pour développer les solutions nouvelles, pour rester dans la course, pour garder la bonne attitude dans la communauté, pour réussir en période de ralentissement (ou peut-être même de récession) économique, le coaching intelligent et la formation sur-mesure sont nécessaires.

Entourez-vous d’un bon coach, faites appel à votre conseiller en management.

Prenez du recul, visez juste, entourez-vous de personnes clés et vous irez dans la bonne direction. Soyez en action !

 Votre partenaire clé en conseil management
Martine Chanier
Consultante en management, Coach
www.agora-ressources.com