Les entreprises à succès sont celles qui réajustent régulièrement leurs priorités de gestion de façon stratégique. En effet, elles prennent en compte les changements à venir, saisissent les enjeux importants dans leur domaine et adoptent une gestion stratégique opportune pour résister aux risques reliés aux environnements externe et interne. Pour prendre une image d’écolier, elles réaffutent ou retaillent souvent leurs crayons à mine pour qu’ils soient prêts à écrire!

Dans la pratique, le quotidien est trop présent et bon nombre de gestionnaires de petites et moyennes entreprises travaillent de façon réactive et active en étant trop occupés pour élaborer une stratégie sage, pertinente et facile à adopter. Ils ont une vision stratégique myope, limitée à l’opérationnel.

En quoi une stratégie sage, pertinente et facile est-elle nécessaire au succès des PME?

  • La sagesse fait appel au jugement. Elle est une qualité qui permettra de saisir les enjeux importants pour l’entreprise. Elle demande du recul par rapport aux opérations et de porter un regard plus neutre et lointain.
  • La pertinence permettra de déceler les enjeux essentiels, de poser le bon diagnostic, une analyse et une synthèse pour élaborer une planification stratégique et les objectifs à atteindre .
  • Quant à la facilité, elle permettra à la stratégie d’être appliquée plus aisément. Certaines entreprises résument leur stratégie à travers un symbole facile à comprendre, tel le triangle de performance, avec trois dimensions orientées sur la profitabilité. l’interne et une autre à l’externe de l’entreprise. Par exemple: performance organisationnelle, service client, climat organisationnel. Cet exemple est pertinent dans une stratégie de renforcement.

La réflexion stratégique doit être, selon les secteurs industriels, re-pensée au trimestre, semestre ou à l’année notamment parce que les changements surviennent rapidement. Une bonne réflexion est l’occasion de repositionner la vision de l’organisation, sa mission et d’élaborer une stratégie à la lueur de la situation présente et de la situation à venir, tout en gardant présent à l’esprit l’historique de l’entreprise.

Est-il important que la vision stratégique soient partagées avec les employés?

Les employés en s’appropriant la vision stratégique <rameront> dans le sens de la direction donnée. Cependant, les employés, sont souvent peu ou mal associés à cette vision dans les PME. Le travail en silo, par départements isolés ou le partage de ressources en gestion de projets matriciels sont quelques facteurs qui rendent difficile l’implication du personnel dans une vision stratégique de l’entreprise.

Un bon plan stratégique permet une corrélation entre les objectifs stratégiques et opérationnels. Le déploiement du plan stratégique doit associer les cadres intermédiaires et les employés que ce soit pour l’amélioration, pour la gestion du changement ou pour intégrer les nouvelles orientations. En effet, les statistiques d’échecs des stratégies en entreprises montrent trop d’échecs parce que les employés ne sont pas impliqués suffisamment. Les cadres intermédiaires sont des acteurs importants qui permettront la réalisation des résultats attendus. La nouvelle réalité économique, exige de faire plus avec moins de moyens, donc d’être plus efficients. Les cadres intermédiaires doivent être informés, sensibilisés, formés, accompagnés pour pouvoir gérer leurs équipes au quotidien et avoir une vision à plus long terme. Le rôle de gestionnaire ou de cadre revêt multiples facettes: stratégiques, fonctionnelle et opérationnelle. Compte tenu de la fréquence des changements, de la variabilité des ressources, il est préférable pour l’entreprise d’investir dans un accompagnement de son encadrement intermédiaire et d’obtenir les résultats attendus plus facilement.

Un conseiller en management est qualifié pour aider la haute direction dans l’élaboration de la vision stratégique, dans la mise en place fonctionnelle et l’accompagnement opérationnel des équipes. Il a les outils qui lui permettent de porter un regard neuf sur l’entreprise.

En conclusion, les stratégies de gestion doivent être actualisées. On veillera à leur cohérence et à impliquer le personnel, selon des moyens appropriés et différenciés. Le conseiller externe est un allié dans l’accompagnement de chaque étape tant pour élaborer la stratégie que pour son déploiement. Il possède la méthodologie et le savoir-faire pour réaliser la convergence des équipes et régler les difficultés. Les transformations organisationnelles devenant plus complexes, une équipe de conseillers pluri-disciplinaires fera toute une différence dans vos résultats et le succès de votre entreprise. Suggestion: Avoir une bonne stratégie. S’assurer que toute l’entreprise y adhère et contribue à cette stratégie.

Pour mieux travailler ensemble

Votre partenaire clé en management
Martine Chanier, MBA
Conseillère en management, Coach et formatrice
Agora Ressources d’affaires
Tél.: +1-514-342-4268
Twitter: http://twitter.com/martine_chanier