Travailler ensemble : un apprentissage, une nécessité

Les différentes générations sont stéréotypées selon certains caractères qui les définissent. Nous parlons de générations séniors, de boomers, de générations X (Nexus) ou de générations Y (Net).

De par leur vécu, leur éducation, leur culture, ces générations se distinguent et ne se comprennent pas toujours, parce que leur conception de l’autorité et de la gestion, leur vision de la vie et du travail, leur motivation et rétroaction… diffèrent.

Compte tenu du départ imminent des Baby-boomers à la retraite, il est nécessaire de passer le flambeau aux plus jeunes et aux nouveaux arrivants. Les personnes de 45 ans et plus possèdent 70% du savoir fonctionnel des entreprises, du savoir intangible, non explicite relié à l’expérience et aux <trucs> du métier. Seulement 30% des connaissances qui permettent à l’entreprise de fonctionner sont explicites d’après le CEFRIO article de Raymond Morin sur le transfert intergénérationnel publié en juin 2005.

Les équipes de travail doivent donc apprendre à collaborer, à se compléter et à créer des ponts générationnels. C’est une nécessité, un enjeu stratégique pour les entreprises qui veulent garder leur capital de connaissances et leur compétitivité.

Le défi des entreprises est de :

  • Accueillir les nouveaux
  • favoriser la transition entre les nouveaux et les anciens
  • Créer le contexte propice aux nouvelles valeurs de l’organisation
  • Conserver le savoir
  • Gérer les dynamiques de groupes en contexte de diversité ethnoculturelle.

Les gestionnaires sont donc confrontés à gérer de façon intégrée leurs équipes, en tenant compte de la communication interpersonnelle, de la gestion ethnoculturelle et de la gestion intergénérationnelle.

Chaque situation est inédite, il n’y a pas une liste de solutions clés-en main pour réussir, il s’agit plutôt d’un esprit d’ouverture, d’écoute, d’une volonté de créer des convergences opérationnelles et de développer la créativité dans les entreprises pour réinventer la meilleure façon de travailler.

Un consultant externe en management pourra vous accompagner dans cette démarche et former vos équipes afin de limiter les écarts, les conflits, les pertes de temps, les biais perceptuels et s’assurer que les 80 % du savoir dont les entreprises ont besoin pour fonctionner, soit transmis à vos équipes.

Votre partenaire clé en conseil management
Martine Chanier
Consultante en management, Coach
www.agora-ressources.com